Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
19 août 2015 3 19 /08 /août /2015 11:46

Dans ses actes d'horreur Daech ne révèle pas seulement l'expression d'un fanatisme à l'obscurité profonde, il donne aussi à voir un nihilisme à base de ressentiment actif qui poursuit de sa haine tout ce qui a visage humain et tout ce qui est pulsion de vie.


Son acte créateur, avant de dire "oui" à quoi que ce soit, est d'adresser un "non" à un autre que lui-même, d'adresser un "non" à une manifestation d'un mode de vie extérieur à lui-même, d'adresser un "non" à la vie elle-même.

Et c'est cette négation originelle qui, en quête de substance auto-réalisatrice et réduite en pulsion de mort commanditée, prétend répandre autour d'elle et sur le corps des gisants, la justification de sa funeste existence...

C'est un combat de la mort contre la vie dans lequel il nous appartient de répéter sans cesse notre acte créateur qui est d'adresser un "oui" à nous-même comme à un autre que nous-même, un "oui" à une manifestation d'un mode de vie extérieur au notre et un "oui" à la vie elle-même.

Partager cet article

Repost 0
Published by Samuel CEBE
commenter cet article

commentaires