Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
3 janvier 2012 2 03 /01 /janvier /2012 12:48

 

imagesCA4YWZDD.jpg 

 

«Plutôt que de reconduire un président qui aurait tellement changé, pourquoi ne pas changer de président tout simplement, ironise le candidat du PS. C’est cette responsabilité qui m’incombe».

 

Entre espoir et volonté. Entre augure et détermination. Entre le destin et ce qui devient. Entre ce qui est proche et ce qui est plus lointain. Il existe un ici, il existe un maintenant.

Celui du visage de la France que nous voulons autrement. Celui d’une France qui nous rassemble. Celui d’une France qui nous ressemble. Pour que vive la République !

 

Le changement que nous souhaitons appelle une adhésion à un projet global de transformation sociale. François HOLLANDE le présentera progressivement aux français dans le cours de sa campagne.

 

En attendant, c’est l’heure du bilan… Et comme on ne saurait exagérément compter sur l’éthique, la probité et la lucidité du « encore locataire de l’Elysée », pour dresser un auto-bilan en bonne et due forme, benh,… Il faut bien qu’on s’y colle !

 

imagesCA7473KP

 

SARKOZY, c’est 5 ans d’échec. (Près de 8 Millions de tracts du P.S intitulés : « Nicolas SARKOZY, les 15 chiffres de l’échec » vont prochainement être distribués). En voici l’essentiel :

 

La sécurité en échec :

Les violences contre les personnes ont augmenté de 21,2 %.

 

La solidarité en échec :

-Les cadeaux fiscaux pour les plus riches et perdus pour l’Etat : 75 Milliards d’€ offerts en 5 ans.

-La multiplication des taxes pour tout le monde :                    24 taxes supplémentaires depuis 2007.

 

-La santé : 4 Millions de personnes n’ont pas de complémentaire santé ou renoncent aux soins.

 

La justice sociale en échec :

-L’explosion du chômage :                                                     1 Million de chômeurs de plus en 5 ans.

-La pauvreté : 337 000 personnes sont devenues pauvres.

-Les retraités : 60 000  retraités sont devenus pauvres depuis 2007.

-La précarité au travail : 70 000 actifs (en particulier les jeunes) sont devenus pauvres depuis 2007.

 

La gestion des finances publiques en échec :

-La dette publique : 612 Milliards d’euros d’augmentation en 5 ans.

-Le déficit de la sécurité sociale : 8,7 Milliards d’augmentation en 5 ans.

 

Le développement économique en échec :

-La croissance : 0 point de croissance supplémentaire sur l’ensemble du quinquennat.

-Le déficit commercial : 36 Milliards d’augmentation en 5 ans.

 

Ce petit rappel des chiffres doit permettre assurément à la gauche de démasquer la droite pour mieux la combattre.

Même s’il est inutile de préciser que cela ne suffira pas à gagner. Souvenons-nous pour achever de nous en convaincre, de la stratégie de Sarkozy dans le texte :

 

Au fond, j'ai fait mienne l'analyse de Gramsci : le pouvoir se gagne par les idées. C'est la première fois qu'un homme de droite assume cette bataille-là.
Nicolas Sarkozy, Le Figaro, 17 avril 2007

 

La dynamique du rejet de Sarkozy et de sa politique ne pourra seule nous donner la victoire.

 

Il faudra encore que la gauche choisisse son terrain, impose ses thèmes et puis aussi… Qu’elle soit elle-même.

 

Je suis convaincu que François HOLLANDE va révéler tous ses talents dans le cours de cette campagne qui ne fait que commencer.

 

A nous de lui apporter le soutien nécessaire.

Partager cet article

Repost0

commentaires