Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
10 juin 2011 5 10 /06 /juin /2011 09:59

  

10866.png

Les socialistes proposent une mesure forte pour accompagner les jeunes et rétablir la justice : le « parcours autonomie ».

 

Le «parcours autonomie » permettra d’accompagner et soutenir chaque jeune, quelle que soit sa situation, dans l’élaboration et la concrétisation de son projet de vie. Nous répondrons aux aspirations légitimes des jeunes : pouvoir étudier et travailler dans de bonnes conditions, être protégés comme le reste de la population, maîtriser leur vie et leurs choix, faire partie d’une société qui se projette dans un avenir meilleur.


Le « parcours autonomie » est constitué de deux dispositifs complémentaires : l’allocation d’étude pour les jeunes en formation et le dispositif « Nouvelle chance ».


L’allocation d’études pour les jeunes en formation, sous condition de ressources, pour leur permettre de se consacrer sereinement à leurs études 

  • Aujourd’hui, les jeunes sont aidés indirectement, principalement via leur famille (demie-part fiscale, allocations familiales, calcul du montant des bourses, etc.). Cela génère une profonde injustice : par le biais de la demie-part fiscale, une famille aisée est 2,5 à 3 fois plus aidée par l’Etat qu’une famille modeste pour l’éducation et la vie d’un jeune. En gros, quand on a un enfant, « plus on est riche, plus on est soutenu par l’Etat. »
  • L’allocation d’études permettra de donner les mêmes chances à tous, sans que les étudiants d’origine modeste soient obligés de travailler quasiment à plein temps pour financer leurs études (aujourd’hui, 15 à 20% des étudiants sont obligés d’exercer une activité salariée trop importante pour réussir leur scolarité selon l’Observatoire de la vie étudiante).

Le dispositif « Nouvelle chance » permettra aux jeunes qui sont sortis précocement du système éducatif de reprendre une formation ou d’être accompagnés pour la recherche d’un emploi.

Partager cet article

Repost 0
Published by Samuel CEBE - dans Parti Socialiste
commenter cet article

commentaires