Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
18 mars 2011 5 18 /03 /mars /2011 11:12

 urne-bureau-de-vote.jpgL’impact de la participation, du relèvement du seuil et du non couplage des élections :

 

Pour la première fois depuis 1992, ces élections ne seront pas couplées avec un autre scrutin.

 

"La dernière fois que les cantonales n'étaient pas couplées, on a eu 39% d'abstention et la fois précédente, on avait eu plus de 50% d'abstention.

Cette année, on risque encore une fois un taux d'abstention supérieur à 50%", prévoit Jérôme Sainte-Marie, directeur du département Opinion politique de l'institut CSA.


Lors de l'élection des conseillers généraux, qui partageront les hémicycles départementaux avec les nouveaux élus du 27 mars, autrement dit, lors du scrutin de mars 2008, la participation avait été de 64,87%.

 

Mais on votait en même temps pour les municipales.

Dans certains départements, les négociations sur le maintien ou non de tel ou tel candidat iront sans doute bon train. 

 

En sachant que pour accéder au second tour, les candidats doivent franchir la barre des 12,5% des inscrits.

 

Si un seul candidat - ou aucun - ne franchit ce seuil, ce sont les deux meilleurs placés qui sont sélectionnés.

 

Au second tour, l'élection se fait à la majorité relative, quel que soit le nombre de votants.

 

 

Je ne saurai redire l'importance de la participation à ce scrutin pour le département du Tarn. Alors, allons voter !

Partager cet article

Repost0

commentaires