Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
26 janvier 2011 3 26 /01 /janvier /2011 13:23

Comment ne pas le relever ?

La fondation de l’hôpital du Pays d’Autan est une excellente nouvelle pour notre bassin de vie.

Ce 2ème plus grand hôpital de Midi Pyrénées constitue indubitablement une offre de santé à la hauteur de la demande des sud-tarnais ainsi qu’un atout conséquent pour le développement de notre territoire.

 

Comment ne pas le rappeler ?

La conception de ce projet est celle d’un Maire qui a toujours eu un temps d’avance sur son temps, une action diligente sur le territoire, une générosité présente pour les castrais. Encore merci Arnaud MANDEMENT !

 

Comment ne pas le partager ?

Alors que le Centre Hospitalier Intercommunal de Castres Mazamet (C.H.I.C) voit le jour sur le causse, il convient dès à présent de prévoir  les  conditions de  réaménagement de  l’espace  libre  au sein de l’hôpital Jean-Pierre GABARROU.

Des  études  sont  actuellement  en  cours  de  réalisation. 

Je suis convaincu qu’il y  a   une chance qu’il convient d’exploiter : agir pour développer l’attractivité du centre ville, promouvoir les activités des castrais et leur donner accès à des services de proximité.

Ce projet de réaménagement ne saurait être alimenté par le seul concours d’un cabinet conseil. En la matière, on peut penser que la forme implique largement le fond : le projet ne trouvera sa raison d’être que s’il est pleinement partagé.

En ce sens, je propose l’organisation d’une large concertation des différents acteurs sociaux, économiques, associatifs et politiques qui prendrait la forme d’assises pour l’aménagement de l’espace Jean-Pierre GABARROU.

 

Comment ne pas le proposer ?

Dans le cadre d’une nécessaire consultation et d’une utile contribution collective, qu’il me soit permis ici de renouveler le sens de la proposition que j’ai faite lors des élections municipales avec mes amis socialistes :

Cet espace pourrait proposer une galerie commerciale (en rez-de-chaussée), réalisée en partenariat et en concertation avec les commerçants du centre ville afin de leur permettre de se développer.

Un pôle d’accueil des seniors (aux étages), serait également une réponse adaptée me semble t-il à la  demande croissante de nos aînés, dans la proximité.

Enfin,  le  nécessaire  développement  universitaire  à  Castres,  passera, j’en suis sûr, par  la réalisation d’une offre conséquente en  terme d’accueil des étudiants dans notre ville.

C’est la raison pour laquelle, ce nouvel  « Espace GABARROU  » pourrait  également accueillir une résidence universitaire.

L’enjeu est de développer un espace d’attractivité, d’accès et d’activités

pour les castraises et les castrais.

 

Comment ne pas le nommer ?

Aujourd'hui, alors que se réalisent des études et je l’espère bientôt, une concertation, portant sur les modalités de cet aménagement, je formule le vœu que le nom de ce nouvel ensemble soit celui d'un "Espace Jean-Pierre GABARROU".

Dans la continuité de l’existant mais surtout afin de renouveler l’hommage de la ville de Castres à celui qui a été le Maire le mieux élu de l’Histoire de notre commune, ces 40 dernières années. Celui qui s’est inscrit dans la continuité humaniste du Docteur SICARD, dans la réalisation immanente de la République et dans l’exercice toujours recommencé de l’œuvre juste.

Jean-Pierre GABARROU demeure dans le cœur des castrais comme son action demeure dans le cœur de la ville.

Je n’oublie pas non plus qu’il fut, de ma naissance à sa mort, le médecin que « je consultais »…

J’ignorais à cette époque de ma vie (plutôt en "culotte courte") ce qu’était être socialiste mais j’ai alors découvert pourquoi je voulais le devenir…

 

 

 

Partager cet article

Repost0

commentaires