Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
15 septembre 2011 4 15 /09 /septembre /2011 10:19

imagesCAAN4OIT.jpg

Est-ce que c’est nous qu’on dit que François HOLLANDE est aujourd’hui à 55 % d’intentions de vote ?

Non, non… C’est pas nous…

 

Parce que nous sommes prévenus par des observateurs tous plus avertis eux-mêmes les uns que les autres : « les sondages ne sont pas l’élection, tout au plus une indication de présage possible, un augure potentiellement réalisable, un signe éventuellement annonciateur, une interprétation de signes probables, une possibilité à laquelle il faut peut-être s’attendre,… » 

 

Il n’empêche : ils confirment jour après jour une tendance ! Mais chut hein ?!

 

Allez, juste un peu pour le plaisir :

 

François Hollande prend le large :

Les résultats du sondage BVA sur les primaires sont sans appel : Hollande a fait le break avec Martine Aubry. Les autres candidats seraient hors course.

 

La primaire socialiste serait-elle jouée avant même le premier débat télévisé de ce soir ? Si l'on en croit les résultats d'un sondage BVA, enquête réalisée pour la presse quotidienne régionale auprès de 2703 personnes interrogées par téléphone et internet entre les 7 et 14septembre, François Hollande disposerait désormais d'une avance qui lui permet même d'envisager une victoire au soir du 1er tour.

  

BVA a retenu un panel de 1296 sympathisants de gauche, parmi lesquels 684 sont susceptibles d'aller voter. Ceux-là se prononcent à 49 % en faveur de François Hollande, Martine Aubry étant reléguée à 20 points, avec 29% des intentions de vote.

 

imagesCACXJ1N5.jpg

 

François Hollande en tête chez les cadres et les employés

Les quatre autres candidats réalisent des scores qui semblent devoir les placer hors-jeu : 12 % pour Ségolène Royal, 6 % pour Arnaud Montebourg et 4 % pour Manuel Valls. Le président du PRG, Jean-Michel Baylet, est crédité de moins de 1 %.

 

Comment François Hollande est-il parvenu à bâtir une telle avance ? Si l'on en croit les résultats de l'enquête d'opinion, ce sont les quadras (45%) et surtout les plus de 50 ans (55%) qui assurent son succès. Sur le plan sociologique, il est très nettement en tête chez les cadres (43%) et les employés (50%), alors que Martine Aubry le devance auprès des jeunes (36%) et des professions intermédiaires (42%).

 

L'autre enseignement de ce sondage tient dans le nombre d'électeurs susceptibles de se déplacer le 9 octobre prochain.

 

Si les enquêtes d'opinions donnaient jusqu'ici une fourchette de 500 000 à 4 millions de personnes - avec l'énorme marge d'erreur que ce delta implique en termes d'intentions de vote - le sondage réalisé par BVA fait une projection à 6,5 millions d'électeurs !

Un chiffre tout à fait considérable que bien des observateurs ont du mal à envisager.

 

Quoi qu'il en soit, 15% des sondés déclarent être «certains» d'aller voter aux primaires, 25% déclarant être «susceptibles» de le faire, soit potentiellement dans ce cas de figure, 11 millions de votants...

Dans tous les cas, il apparaît évident que ce chiffre de la participation conditionnera étroitement tous les autres.

 

En témoigne le fait que si l'on s'en tient aux seuls sympathisants socialistes (et non pas de gauche), François Hollande l'emporterait dès le 1er tour avec un score de 55%, très loin devant Martine Aubry avec 29%...

Partager cet article

Repost 0
Published by Samuel CEBE - dans Parti Socialiste
commenter cet article

commentaires