Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
23 mars 2011 3 23 /03 /mars /2011 10:53

 51WSQTB1CWL SL500 AA240En ces temps de confusion démocratique et de fièvre politique qui révèlent une poussée des thèses de l’extrême droite, il me semble utile de rappeler que le Front National a un programme pour la France, notamment sur la question sociale : 

 

Le programme anti-social du Front National :

                                                                      

Mise en cause de la retraite, apartheid social, augmentation des impôts indirects, cadeaux fiscaux aux entreprises et aux ménages privilégiés, telles sont les vraies orientations du programme social du Front National.

 

1°) La fin de l’Etat providence :

  • la gestion des "droits sociaux des étrangers" s'organiserait dans des institutions sociales spécifiques.
  • des institutions sociales à caractère privé notamment pour les retraites et la maladie pourraient être créées venant en concurrence avec la Sécurité sociale.
  • seuls les « gros risques » seraient pris en charge par la Sécurité sociale. Tout le reste étant laissé à la charge des ménages.

2°) Le parti des profits :

  • Le Front National est « favorable à la flexibilité du temps de travail » et s'oppose à une réduction du temps de travail sans baisse de salaires. (Discours patronal et proposition « d'abroger la loi Aubry »).
  • Le Front National attribue le bas niveau des salaires à la « concurrence de la main d'oeuvre du tiers-monde qui s'exerce par le biais de l'immigration et des échanges commerciaux ». 
  • Le programme du F.N prévoit l’augmentation des profits en multipliant les cadeaux fiscaux aux entreprises : allégements de charges, suppression de l'impôt sur les sociétés, suppression de la taxe professionnelle…

3°) Un repli national qui menacerait l'emploi et la consommation :

 

Le Front National propose une politique autarcique qui ne peut que provoquer l'appauvrissement de la France et son isolement.

 

Le débat réel sur le libre échange et le contenu de l'Union Européenne appelle bien entendu d'autres réponses : maîtrise concertée des échanges, régulation des mouvements de capitaux, mesures de taxation contre les spéculateurs.

 

La limitation des importations et la hausse des droits de douane conduiraient à majorer le prix des produits consommés.

C'est donc une baisse du pouvoir d'achat des Français qui serait inéluctable.

 

D'autre part, ces mesures ne manqueraient pas de susciter des dispositifs de rétorsion de la part de nos principaux partenaires, ce qui limiterait nos exportations et se traduirait par une détérioration de la situation de l'emploi.

 

4°) Un discours ségrégationniste qui dissimule les vraies causes du chômage :

 

Le Front National préconise un impôt sur l'emploi de travailleurs immigrés (une taxe anti-immigré), soi-disant pour favoriser l'emploi des travailleurs français.

Cette proposition vise à désigner les immigrés comme étant les responsables du chômage.

 

Il n'y a pourtant pas de relation de cause à effet entre le chômage et l'immigration.

 

En voulant instaurer une taxe anti-immigré et en même temps supprimer la taxe professionnelle et réduire l'impôt sur les sociétés, le Front National veut dissimuler les vraies causes du chômage qui relèvent de l’absence de politique de relance économique et sociale fondée sur la demande.

 

5°) Un doublement de la TVA et la réduction de la fiscalité sur les ménages les plus riches :

 

En matière de finances publiques le Front National prévoit des mesures particulièrement régressives :

  • hausse de l'impôt indirect et particulièrement de la TVA.
  • suppression de l'impôt sur le revenu.
  • suppression de la taxe professionnelle et baisse de l'impôt sur les sociétés.
  • réduction des droits de succession.
  • suppression des prélèvements sur les plus-values boursières.

C'est un programme particulièrement inégalitaire qui favorise les plus riches (patrimoines, hauts revenus, profits financiers) et fait payer les plus pauvres (impôt sur la consommation).

 

Il y a en a pour tout le monde sauf pour les ouvriers et les ménages modestes.

 

Par ailleurs, les propositions de Madame Le Pen aboutissent à doubler la TVA, cet impôt injuste, sur tous les produits.

 

Autant d'éléments qui devraient prévenir notamment l'électorat populaire des risques que fait encourir le vote F.N...

Partager cet article

Repost 0
Published by Samuel CEBE - dans République
commenter cet article

commentaires