Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
30 mars 2012 5 30 /03 /mars /2012 06:59

 

 coyote_acme.png

Nicolas, je crois que ça va pas être possible…

 

Si l’on ne cède, dans l’analyse, ni à l’impressionnisme de l’instant, ni à l’empire des diversions multiples et que l’on exerce une interprétation des signes, des évidences surgissent…

 

Il existe des causes structurelles lourdes et comme le dirait l'une des sources psychologiquement familières du candidat-sortant : « les circonstances commandent. »

 

Vous allez vous dire : « pourquoi il est si méchant ? »

-Parce que !

 

 

imagesCAW7R1BY.jpg

 

Les 8 raisons du « parce que (!) » :

 

1- La force des cycles politiques appelle le printemps d’une alternance non survenue depuis… Longtemps !  

Le Kairos de la gauche en somme.

« Le Kairos est un concept qui, adjoint à l’Aion et au Chronos permet de définir le temps. Concept apparu chez les Grecs.

Le Kairos est le temps de l'occasion opportune. Il qualifie un moment, en mathématiques on pourrait dire un point d'inflexion, comme en physique un moment de rupture dans un sens ou dans un autre à partir d'un barycentre par nature toujours en mouvement.

Dans le langage courant, on parlerait de point de basculement décisif, avec une notion d'un avant et d'un après. » (Wikipédia source).

 

2- L’incarnation de l’homme du passif prend forme dans l’opinion en dépit des tentatives de l’intéressé pour faire diversion. Il reste de ses 5 ans « One Million » chômeurs  de plus… Et sa déclaration sur : « une amélioration de la situation avec une baisse tendancielle de l'augmentation du nombre de chômeurs » pour le seul mois de février, peine à faire des émules…

 

3- L’ampleur du rejet dont le candidat-sortant fait l’objet a eu le temps de s’épanouir au gré de ses comportements, de son inconséquence et de ses provocations.

 

4- La question sociale est au centre de la demande quand celle de la sûreté nationale est à sa périphérie.

Selon un sondage réalisé par Viavoice-BPCE, 52% des personnes interrogées estiment que les candidats devraient se préoccuper davantage de l'emploi, 42% du pouvoir d'achat, 27% de la santé publique et seulement 23% de l'insécurité, un thème qui passe après celui de la dette et des déficits publics (24%).

 

5- La fédération de toutes les droites et du centre apparaît comme une mission impossible dans la construction de l’offre politique de Nicolas SARKOZY.

« Lui qui les divise par son programme, les révulse par sa personne et les désespère par son bilan », comme l’indique Jean-Christophe CAMBADELIS.

 

6- La fédération de toutes les gauches et d’une partie importante du centre apparaît comme une mission possible dans la construction de l’offre politique de François HOLLANDE.

A la faveur de la combinaison d’une « stratégie de provision » au 1er tour et d’une « stratégie d’addition » au 2ème tour…

 

7- La posture du rassemblement, feu sacré de l’incarnation d’un Président de la République, n’a, à quelques rares exceptions près, jamais véritablement été habitée par Nicolas SARKOZY.

Mais est-il bien utile d’argumenter ?

 

8- La connivence et la diligence indélébile de Nicolas SARKOZY avec le monde de l’argent.

  

sarkozy-ensemble-pas-possible.jpg

Partager cet article

Repost0

commentaires