Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
18 avril 2011 1 18 /04 /avril /2011 10:05

 1828519-jardin-fran-ais-tir-e-par-le-n-tre-dans-la-ville-deQuestions orales : suite...

2ème question orale du groupe socialiste :

Monsieur le Maire,

Comme suite à différentes prises de position de commerçants de l'Albinque qui manifestent leur mécontentement suite à l'annonce du futur déménagement du Carrefour Market sur l'ancien site de l'hôpital, quelle a été votre implication sur le sujet ?

Quelles sont les compensations et ou facilitations prévues par la mairie pour les commerçants qui vont subir les futurs travaux de rénovation de la place de l’Albinque ?

Sans parler de l'ouverture prochaine de l'hypermarché Leclerc, route de Lautrec, qui va, selon eux, capter une partie de leur clientèle ?

 

3ème question orale du groupe socialiste :

Monsieur le Maire,

L’entrée en vigueur le 11 avril dernier, de  la loi du 11 octobre 2010 interdisant la dissimulation du visage dans l'espace public concerne directement le maire que vous êtes, dans la mesure où, en tant que tel, vous concourez par votre  pouvoir de police à l'exercice des missions de sécurité publique et de prévention de la délinquance.

Cette loi crée donc deux infractions :

1- Le port du voile intégral, niqab ou burqa, sur les voies publiques et dans les lieux ouverts au public, ou affectés à un service public.

2- Le fait d'imposer à une ou plusieurs autres personnes de dissimuler leur visage.

 Véritables modes d'emploi de la loi de 2010, les circulaires du 2 mars et du 31 mars 2011 organisent et précisent la mise en œuvre de l'interdiction.

 Pourtant, déjà, plusieurs syndicats de police jugent ce texte “inapplicable”, tandis que ses détracteurs continuent de souligner le risque de stigmatisation de la communauté musulmane.

De plus et de façon concomitante, l’UMP, parti de la majorité présidentielle auquel vous appartenez a présenté 26 propositions, avant d'annoncer, toujours par la voix de Jean-François Copé, une proposition de résolution sur la liberté religieuse et le principe de laïcité pour la fin mai qui tend à créer un véritable « code de la laïcité et de la liberté religieuse ».

Pourriez-vous, monsieur le maire éclairer nos concitoyens sur vos positions en la matière ?

-Que pensez-vous de ce texte : n’est-il pas de fait une tentative d’instrumentalisation de la Laïcité à des fins partisanes et xénophobes ?

-Cette loi qui impacte directement le rôle de police des maires, va-t-elle avoir une utilité à castres pour lutter contre l’insécurité que vous dénoncez  et que vous combattez à coup de policiers supplémentaires, de Conseil des Droits et des Devoirs pour les Familles et autres caméras de vidéo surveillance…et pourquoi ?

Ne pensez-vous pas qu’une fois de plus on laisse de côté « le vivre ensemble » au profit du repli identitaire ?

 

 

Partager cet article

Repost 0
Published by Samuel CEBE - dans Conseil municipal
commenter cet article

commentaires