Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
12 novembre 2013 2 12 /11 /novembre /2013 11:28

imagesCAE1R44E.jpg

Lorsque la droite tarnaise des Bugis-Folliot-Bonnecarrère, escortée de ses petits marquis, s'unit, c'est pour proposer une mise en concession de l'autoroute avec un coût du péage à 7, 50 € l'aller pour une voiture.

 

Le désenclavement du sud du Tarn est pour tous les habitants du bassin de Castres-Mazamet un impératif urgent.

 

Même si l'attente devient chaque jour un peu plus insupportable, ce dossier d'intérêt public est suffisamment sérieux pour être mis à l'abri des expressions populistes et électoralistes de messieurs Bugis, Folliot et Bonnecarrère.

 

Comment pourraient-ils faire oublier 10 ans d'égarements et d'inertie en jouant soudain aux empressés à la veille des prochaines échéances municipales ?

 

Qu'ont-ils donc fait en 10 longues années : de 2002 à 2012 ?

 

Le désenclavement routier vers Toulouse du bassin de Castres-Mazamet serait aujourd'hui quasiment achevé si la droite castraise n'avait pas pris la décision de renoncer aux crédits que le gouvernement socialiste de Lionel Jospin leur avait accordé pour cela.

 

Je le dis ici avec force : l'inertie, la faiblesse des actes et la manipulation, ça suffit !

 

Le désenclavement ne signifie pas la mise en concession de l'autoroute.

 

La confirmation par la commission "mobilité 21" de l'enjeu pour le territoire du sud du Tarn de "l'aménagement de la RN 126 entre Toulouse et Castres", constitue une orientation précise et une très bonne nouvelle pour tous les Sud-Tarnais.

 

De ce point de vue, je rappelle que la Fédération du Parti Socialiste du Tarn a pris ses responsabilités et demande que soient poursuivis les aménagements routiers dans le cadre des financements publics et sans péage pour les usagers.

 

Si l'option retenue est celle d'une 2 X 2 voies avec gratuité, la participation de l'Etat et des collectivités sera du même montant qu'elle le serait pour le soutien à un projet de mise en concession.

 

Le désenclavement c'est possible avec l'inscription de cette modernisation d'infrastructure routière dans le prochain contrat de plan Etat-Région en 2015, dans le cadre de financements publics croisés entre l'Etat, la Région et le Département et avec la gratuité pour l'usager.

 

Il convient simplement de respecter ce temps du dialogue institutionnel.

 

Je fais toute confiance à l'Etat, à la Région et au Département pour réaliser cet aménagement dans les meilleurs délais.

 

C'est tout le sens de l'engagement des socialistes Tarnais pour que le territoire puisse bénéficier de transports performants adaptés aux besoins de la population et soutenable aux plans économique, social et environnemental.

 

Partager cet article

Repost 0
Published by Samuel CEBE - dans Aménagement
commenter cet article

commentaires